Manisoins

Manisoins

Lorsque la maladie d'Alzheimer est diagnostiquée, c'est un long chemin, semé de moments douloureux, qu'entreprennent le patient et son entourage.

 

Comment l'aborder, comment faire face ?

 

Retrouvez un article complet sur notre partenaire passionSanté.be

 

Cliquez ici pour lire votre article

 

mardi, 28 octobre 2014 10:17

Quoi porter pour paraître mince ?

average-size-mannequin-vs-average-size-woman model-Denise-Bidot photog-Victoria-Janashvili via-cosmopolitan com -450x674Il suffit parfois de pas grand chose  pour paraître plus mince...

 

Pour cacher les hanches et les fesses...

• Optez pour des vestes amples et longues
• Les longs gilets étirent la silhouette tout en cachant les hanches et les fesses.

 

Pour affiner la taille...

• Evitez les pantalons taille basse.
• Le pantalon à taille haute fait merveille, mais sans élastique.
• Eviter absolument les jupes sur élastique.

 

Pour allonger la silhouette...

• Optez pour un pantalon dont les jambes sont aussi étroites en haut qu'en bas.
• Les talons hauts affinent les jambes et étirent la silhouette.
• Les robes amples ou qualifiées de grossesse camouflent les rondeurs mais ne font pas paraître plus mince. Optez plutôt pour un fourreau avec une étole ou un châle ou pour une robe porte-feuille. Evitez les jupes plissées, les modèles à godets, les imprimés trop contrastés, les rayures horizontales...

 

Casser les silhouettes girondes...

• Le port d'un sac de grand format équilibre les silhouettes les plus fortes.
• Portez des longs colliers ou des chaînes assez longues avec pendentifs qui allongent la silhouette.
• Si vous avez un visage assez rond, évitez les colliers à grosses perles et les boucles d'oreilles volumineuses.
• Les coloris vifs sont conseillés avec parcimonie. Si vous avez les hanches assez développées, préférez un pantalon de couleur sombre avec un haut coloré.

 

Si vous avez du ventre...

• Préférez les pantalons ou les jupes qui se ferment sur le côté. Evitez les modèles sur élastique, les tailles basses, les plis creux...

 

Les accessoires...

• Le port de collants de couleur noire ou foncée permet d'affiner les jambes.
• Les colliers assez volumineux ou ethniques mettent les décolletés en valeur.
• Préférez un soutien-gorge pas trop marqué.
• Optez pour une lingerie de couleur peau/nude en micro-fibres qui épouse parfaitement la silhouette.
• Le port d'une ceinture nouée ou d'une ceinture en cuir permet de souligner les tailles fines.

 

Enfin mesdames, n'oubliez pas que vos meilleurs atouts seront votre gentillesse, votre sourire et votre bonté...le reste est superflu.

lundi, 20 octobre 2014 16:52

Maurice C.

Je trouve que vous faites un métier très difficle et éreintant mais toujours avec le sourire et je vous en félicite.

lundi, 20 octobre 2014 16:52

Goerges. V.

Respect et merci pour ce que vous faites.

 Cigarette-iconFaisons un petit tour d'horizon de la situation du virus Ebola en cette fin Octobre, mais surtout, faisons un tour d'horizon de notre façon de perçevoir ce dernier.

Oui, Ebola fait peur, même très peur ! Evidemment...en tuant minimum la moitié de ses contaminés, il est fort celui-là !!! Mais ne lui donnons pas trop d'importance car derrière cette fameuse histoire, se construit une psychose, mais aussi des angoisses, peurs et idées déplacées !

La mort et ses questions existentielles font et feront coulés encore beaucoup d'ancre...et de larmes aussi ! Là est la vraie raison de cette obsession nommée Ebola ! Normal me diriez-vous, il n'est agréable pour personne d'imaginer sa propre mort ou celle de ses proches. Néanmoins pourquoi avons-nous peur d'un virus qui a tué, depuis son apparition, autant de personnes que le tabac n'en fait en une seule semaine !!!

 

* Pourquoi tant se focaliser si l'on nous dit que les risques pour notre pays sont mineurs ?

 

L'absence de contrôle a toujours été très difficle pour les Humains! Savoir que ce virus n'est, pour le moment, pas vraiment contrôlable relève de l'impensable pour le commun des mortels ! Finalement la menace en matière de santé publique reste relativement faible, mais tout ce qu'il se dit sur Ebola fait que notre sentiment de menace est supérieur à la menace objective.

 

* Ebola rassemble...parfois tristement !

 

Oui, ce virus rassemble...il rassemble nos peurs, nous permet d'en parler librement, sans tabou et donc de pouvoir faire tomber le masque sur l'Humain que nous sommes. Ce sentiment d'appartenance n'est finalement pas une mauvaise chose et l'on pourrait presque remercier ce genre de situation de nous rapprocher. ( à méditer ) !

 

Malheureusement, lorigine géographique de l'infection n'arrange en rien certains tristes préjugés et suscite à nouveau du rejet! Le rejet d'une population déja beaucoup trop rejettée et qui évidemment ne mérite en rien ce sort, tant passé que présent ! En effet, qui n'a pas entendu autour de lui je cite " Encore une fois ça vient de chez eux " !!! Ces phrases à tendances racistes révèlent encore une fois la fragilité de la bétise du genre Humain.

 

* Finalement alors ?

 

Il faut garder une visions objective de la situation et tenter de rationnaliser un minimum ! Le virus fait peur effectivement, mais nous lui faisons une trop grosse place dans e théatre de nos peurs ! Puissiez en parler avec objectivité, puissiez vous réunir lors d'une pause café pour penser à ceux qui y sont réellement confronter et où, les services hospitaliers et la politique de santé publique est bien loin de nos systêmes.

Enfin, rapplez-vous juste que le virus Ebola a fait moins de morts depuis le début de l'épidémie que n'en fait le tabac en une semaine dans nos pays !

imagesRHZBA84BQu'est-ce que c'est ?

Le virus Ebola appartient à la famille des Filoviridae (filovirus), qui regroupe des virus à l'apparence filamenteuse. Chez les humains et les autres primates, ce virus provoque la fièvre hémorragique Ebola dont le taux de mortalité peut atteindre 90 % et contre laquelle il n'existe aucun traitement ni vaccin efficaces.

Habituellement, les flambées épidémiques surviennent surtout dans les villages isolés d'Afrique centrale et de l'Ouest, dans les zones de forêts tropicales.

 

Comment le virus se transmet-il ?

• De l'animal à l'homme. Le virus Ebola s'introduit dans le corps humain lors d'un contact avec du sang, des sécrétions, des organes ou des fluides biologiques d'animaux infectés. L'infection peut se produire lors de la manipulation de chimpanzés, de gorilles, de chauves-souris, d'antilopes des bois ou de porcs-épics.

• Entre êtres humains. Il se propage à la suite de contacts directs avec du sang, des sécrétions, des fluides biologiques d'un patient ou de la dépouille d'une personne infectée.

Le sperme peut transmettre le virus jusqu'à sept semaines après la guérison clinique du patient.

Le personnel médical et paramédical doit évidemment prendre des précautions extrêmes.

Il n'existe pas de risque de contamination tant que la personne infectée n'a pas développé les symptômes de la maladie et le virus ne se transmet par les piqûres d'insectes.

 

Qui risque l'infection ?

• Le personnel médical et paramédical.

• Les proches en contact direct avec les patients.

• Les personnes qui manipulent des animaux infectés ou qui en consomment la viande.

 

Quels sont les symptômes ?

La maladie à virus Ebola se caractérise par une apparition soudaine de fièvre, une faiblesse générale, des courbatures, un mal de tête sévère et des maux de gorge. Ces premiers symptômes sont suivis de vomissements, de diarrhée, d'éruptions cutanées, ainsi que d'une insuffisance rénale et hépatique. Les complications les plus graves se traduisent par des hémorragies internes et externes.

Les patients restent contagieux tant que le virus est présent dans leur sang et dans leurs sécrétions.

La durée d'incubation, c'est-à-dire le délai entre le moment de l'infection et l'apparition des premiers symptômes, peut varier de 2 à 21 jours.

 

Comment pose-t-on le diagnostic ?

Le médecin doit d'abord écarter d'autres affections avec des symptômes plus ou moins proches de ceux de la fièvre hémorragique Ebola : le paludisme, la fièvre typhoïde, la shigellose, le choléra, la leptospirose, la peste, la fièvre récurrente, la méningite, l'hépatite et d'autres fièvres hémorragiques virales.

Des tests spécifiques confirmeront le diagnostic d'Ebola.

• le titrage immunoenzymatique (Elisa)
• la détection de l'antigène
• un test de séroneutralisation
• une analyse au microscope électronique
• un isolement du virus sur culture cellulaire

 

Comment soigne-t-on la maladie ?

Il n'existe aucun traitement et aucun vaccin efficaces contre le virus Ebola. Des recherches et des essais sont en cours.

jeudi, 25 septembre 2014 14:22

J'ai peur qu'il/elle se suicide ...

images

Comment se montrer à l'écoute de ceux qui sont en quête de compréhension, en profond mal-être, et quelle attitude adopter pour les aider ?

Lorsqu'on se trouve en présence d'une personne qui manifeste des pensées suicidaires, il n'est pas évident de savoir comment gérer cette situation. On a peur de mal faire, d'en dire trop ou pas assez. Cela nous confronte directement avec l'idée de la mort, la nôtre et celle de l'autre, avec ses peurs et ses angoisses.

Malheureusement, il n'existe pas de règle applicable dans tous les cas. Chacun réagira en fonction de sa sensibilité, de ses possibilités et de ses limites, mais certaines recommandations générales peuvent néanmoins être avancées.

 


Ce qu'il faut faire...

• Essayer d'écouter ce que la personne suicidaire vit en l'invitant à se confier.
• Renoncer à vouloir tout comprendre.
• Prendre toute tentative de suicide au sérieux.
• Encourager la personne à prendre contact avec un aidant spécialisé (psychologue, psychothérapeute, psychiatre, médecin, ou le Centre de prévention...)
• Se faire aider si l'on se sent démuni, en prenant contact avec un aidant spécialisé (psychologue, psychothérapeute, psychiatre, médecin, ou le Centre de prévention du suicide).

 

 

Ce qu'il ne faut pas faire...

• Juger la personne à tendance suicidaire.
• Lui donner des « recettes de bonheur ».
• Lui faire la morale.
• S'engager au-delà de ses possibilités ou donner de fausses espérances.
• Inciter la personne à vivre par devoir pour ses proches (enfants, conjoint, parents), cela risquerait de la culpabiliser encore davantage.
• Se laisser enfermer dans le secret,
• Poser un ultimatum ou proférer des menaces.

 

Informations : Centre de prévention du suicide (www.preventionsuicide.be), avec une écoute téléphonique 24h/24 et 7j/7 au 0800.32.123.

mercredi, 10 septembre 2014 09:47

Pourquoi avons-nous le hoquet ?

img comment arreter le hoquet 324 300Il s'agit en fait d'une réaction mécanique des nerfs du diaphragme à la suite d'une agression, comme boire trop vite, manger un aliment trop chaud ou trop épicé, avaler rapidement une boisson gazeuse, inspirer soudainement une grande quantité d'air, ou souffrir d'une crise de brûlant (reflux gastro-oesophagien).

 

Le diaphragme se contracte et chaque contraction génère une impulsion qui provoque une inspiration rapide et importante d'air. A ce moment-là, la glotte, située à l'entrée du larynx, se ferme brusquement, comme un clapet qui se rabat d'un coup sec. Cela empêche l'air d'entrer correctement dans les poumons. Et le bruit caractéristique du hoquet se fait entendre...

 

Chacun connaît une astuce infaillible pour faire stopper le hoquet : bloquer la respiration et boire d'un trait un verre d'eau plate, lever les auriculaires des deux mains vers le ciel, tremper un doigt dans un verre d'eau froide, se pincer le nez, arrêter de respirer pendant une minute... Le tout, c'est d'y croire.

sans-titre

Les BB et CC crèmes rencontrent un réel succès. Dernière-née : la DD crème, qui offre une protection contre les radicaux libres et les agressions extérieures.

Qu'est-ce qui les différencie et quelles sont les spécificités de la DD crème ?

 

• La BB crème est un soin visage doublé d'une action hydratante et anti-rides.

• La CC crème aide à camoufler certaines imperfections cutanées. Elle permet une correction des rougeurs et des taches pigmentaires, c'est ce qu'on appelle le color control, d'où les initiales CC.

• La DD crème est un soin hydratant de base qui unifie le teint et qui protège la peau contre les agression extérieures et celles venant du corps ((stress, soleil, pollution, tabac, produits chimiques...).

imagesLes enfants et plus particulièrement les jeunes enfants, sont assez sensibles à la chaleur et au risque de déshydratation.

Il est important de savoir reconnaître les symptômes pour réagir rapidement.

• une soif intense
• de la somnolence
• la peau devient rouge et l'enfant semble avoir très chaud
• le bébé est particulièrement irritable
• une sécheresse oculaire
• moins ou pas de larmes
• fréquence réduite des mictions (langes secs)
• des urines très foncées
• une bouche pâteuse, sèche
• des crampes musculaires et/ou abdominales
• des signes d'épuisement, de l'apathie
• une perte d'appétit
• un état de faiblesse
• des vertiges, des étourdissements, une perte de connaissance

Ces symptômes ne sont pas spécifiques à la déshydratation. Néanmoins, par temps chaud, l'apparition de l'un ou de plusieurs de ces signes doit être considérée avec la plus grande attention. En cas de doute, il est indispensable de prendre l'avis d'un médecin.

f t g m

Témoignages

logo manisoins infirmiereHomeManisoins
Charleroi
0471 58 27 64

emailEmail
Formulaire de contact

Vie privée | Plan du site | Profil Google+ | Copyright © 2013 ManiSoins | Tout droit réservé.


RyleSoftware : Création de sites Internet et de logiciels sur mesure.